Tuesday, 19 February 2013

Corvée de patates

Je vais le dire tout simplement, j'aime éplucher les pommes de terre. Après avoir passer quarante cinq minutes à calmer et endormir un bébé hurlant, il y a quelque chose d'apaisant dans peler, tout doucement, un sac de patates. Sans se presser, juste moi, mon économe et mes patates. On ne peut pas vraiment se tromper, la pomme de terre se laisse tranquillement faire, à chaque coup de lame, le travail avance un peu et surtout, il ne recule jamais. Cette tâche me plait.


No comments:

Post a Comment

J'adore lire ce que vous avez à dire !