Wednesday, 17 April 2013

Des poques, des prunes et des bleus

Il y a environ un mois, je vous ai dit que j'allais revenir sur les frasques de Léo qui rampe. Alors, nous y voilà. Excepté que depuis, nous sommes passés à un niveau supérieur. Quand Léonard s'est mis à ramper, évidemment que Dom et moi étions très contents. Après avoir passé un mois complet sur le reculons, il était temps qu'il se mette à avancer ce petit! Il est devenu super agile, super vite et s'est donc mis à aller partout, toucher à tout, mettre le bordel partout. C'était très cute. Même quand je l'ai retrouvé  dans la cage d'Albert (je la garde maintenant fermée).



Jusque là, ce n'était pas encore si pire. J'arrivais à avoir le dessus et empêcher Léonard de se faire mal et/ou de briser des choses. Ça avance vite ces petites couleuvres, mais rien que je n'étais pas capable de contrôler. Puis, récemment, est arrivé ça;



Puis ça;





Léo s'est mis à se hisser debout à partir de n'importe quelle surface qu'il arrive à agripper. Il se tire, grimpe, et tente d'escalader toutes les surfaces verticales et c'est là que le plaisir a commencé. Le fait qu'il mette tous les DVD de Dom par terre (qui sont classés en ordre alphabétique, soit dit en passant) ne nous dérange pas, mais qu'il fasse tomber sur lui une avalanche d'objets qui pourraient le blesser, ça oui. Et évidemment, les bébés apprennent à grimper avant d'apprendre à redescendre, un peu comme les chats finalement. Mais au lieu d'attendre les pompiers et leur échelle, les bébés tombent n'importe comment et se font mal. Wooo! Bam! Wahh! Nous avons donc sorti le parc, cette petite prison à bébé où on peut le déposer à l'abri des dangers le temps d'accomplir une tâche ou deux. Léo, lui, est encore incertain à savoir s'il aime être dans le parc ou non et la notion de filet lui semble encore floue!


No comments:

Post a Comment

J'adore lire ce que vous avez à dire !