Friday, 10 May 2013

Demie-fan (et opportuniste en plus)

J'ai toujours aimé le hockey, mais je n'ai jamais été une vraie fan. Je n'ai jamais suivi la saison régulière, je ne pourrais pas nommer cinq joueurs actuels des Canadiens et je n'éprouve pas d'élan de joie particulier lorsque j'apprends qu'ils ont gagné un match. Par contre, si vous m'emmenez au Centre Bell ou à la Place Banque Scotia, je vais passer une soirée formidable, assise sur le bout de mon siège à crier avec tous les autres spectateurs. J'écoute le hockey avec passion, ou pas du tout.

Normalement, je ne suis pas les séries éliminatoires, mais cette année c'était différent. Canadiens versus Sénateurs. Mon premier club versus mon club d'adoption. Voyez-vous, depuis que je partage ma vie avec Dom, lui et sa famille ont réussi à m'embarquer dans leur amour (et je n'utilise pas le mot amour à la légère) des Sénateurs. Ce qui fait que maintenant, je connais mieux les joueurs du club d'Ottawa que ceux de Montréal. Et moi aussi je suis tombée sous le charme d'Alfie. (Quoi que le look lutin fou eczémateux qu'il arbore pendant les séries laisse à désirer!).
J'ai beau avoir adopté l'équipe de la capitale, jeudi soir lorsque les Canadiens ont été éliminés, j'ai tout de même ressenti un pincement au cœur. J'aurais au moins aimé que la série dure sept matchs, question de faire prolonger le plaisir! 
Au lieu de sombrer dans une déprime inutile, il ne me reste plus qu'à sortir tout notre attirail (reçu au fil des ans de ladite belle-famille) des Sénateurs pour le reste des séries. 
Go Sens Go! 



1 comment:

  1. Correction: Le look lutin fou eczémateux est lå depuis le début de la saison régiliere. : ) Ta belle famille apprécie ton support envers les Sens, sachant bien qu'étant de Montréal, c'est un risque a ta vie et tes biens matériaux..

    : )

    ReplyDelete

J'adore lire ce que vous avez à dire !