Thursday, 2 May 2013

Enfin réunies!

Ma bague et moi. Mon unique bague. Celle que je porte en tout temps, pour toutes occasions. Celle que je n'enlève jamais, ni pour faire la vaisselle, ni pour peinturer, ni pour jouer dans la terre, ni pour rien! Dom me l'a offerte il y a presque six ans et je l'ai toujours gardée à mon doigt depuis. Une jolie bande en acier inoxydable sertie de mini diamants. Sobre, mais étincelante.
Imaginez donc mon horreur quand, le mois dernier, j'ai posé les yeux sur mon annulaire nu. NU! La bague a toujours été un peu lousse, j'ai donc pris l'habitude de toujours vérifier si elle est bien à mon doigt et ce sans même m'en rendre compte. Cela n'a pris qu'une après-midi de recherches (hystériques) pour la retrouver. Elle était tombée dans le tapis en shag de mon amie. J'en aurais pleuré de joie. En reconstituant la scène, je me rends compte que j'ai réalisé que j'avais perdu la bague probablement cinq secondes après qu'elle ait glissé de mon doigt.
Mais il a fallu un mois complet avant que je récupère ladite bague, question d'horaire incompatible avec mon amie. C'est donc aujourd'hui que ma très chère bague et moi, nous nous sommes retrouvées. C'est presque comme si on ne s'était jamais quittées. Excepté que je lui ai trouvé une compagne, un souvenir du Mexique. J'ai maintenant une deuxième petite bague délicate bien ajustée à mon doigt qui empêchera l'autre de glisser à nouveau.

P.S. La bague étant en acier inoxydable, elle est donc impossible à faire rapetisser car, oui, j'y avais pensé!


No comments:

Post a Comment

J'adore lire ce que vous avez à dire !