Tuesday, 7 October 2014

36h à TO

Mardi dernier, j'ai reçu un message texte de Dom : Veux-tu aller à Toronto en fin de semaine. Pouf! Juste comme ça. Il avait un peu de travail à faire là-bas et nous avons décidé de transformer ça en mini escapade familiale. Avec trois jours de préavis, nous avons fait nos valises et attaqué avec le courage des imbéciles les 550km entre Montréal et Toronto. (Si Rivière-du-Loup nous a bien appris quelque choses, c'est que Léonard n'est pas un grand fan des longues distances en voiture.)

N'ayant jamais mis les pieds dans la Ville Reine auparavant, inutile de mentionner que j'avais beaucoup de choses en tête, mais peu de temps pour tout faire. Alors voici ce que mon iPhone a à vous raconter de nos 36h en sol canadien.

Après une dure nuit - la moitié passée avec un bambin hurlant dans l'auto et l'autre à se faire tousser dans le visage par le même bambin - nous avons mis notre fatigue de côté pour aller explorer les alentours de Baldwin Village et le Kensington Market. En chemin, j'ai été fascinée par ces streetcars comme seule une touriste peut l'être. Quel drôle de système qui m'apparait dangereux à tellement de niveaux! Nous nous sommes arrêtés dans un charmant petit resto, Our Spot, pour savourer un excellent petit déjeuner et deux immenses cafés bien mérités. Le grilled-cheese commandé pour Léonard est devenu son compagnon pour une bonne partie de l'avant-midi.









Dom a du nous quitter pour le travail en fin d'avant-midi et nous a déposé au pied de la tour du CN. Léonard et moi avions un rendez-vous avec de gigantesques poissons. C'était la première fois que je l'emmenais à l'aquarium et à voir ses grands yeux fascinés, certainement pas la dernière. À l'avenir, je n'ai seulement qu'à me tenir loin des méduses, seules créatures qui ont réussies à effrayer mon petit homme (allez savoir!). C'est un bambin exténué que j'ai ramené en métro à l'hôtel après notre visite. Je ne sais pas à quel moment je me suis dit qu'avec seulement deux mains, une bedaine, une poussette et un bébé fatigué descendre dans les profondeurs de Toronto était une bonne idée, mais je peux vous assurer que ce ne l'était pas. Mettons ça sur le dos de ma propre fatigue.









Suite à notre sieste régénératrice, nous avons joué et lu notre nouveau livre thématique acheté à l'aquarium en attendant que Dom nous revienne. Notre plans initiaux étant tombés à l'eau, une fois Dom arrivé nous avons erré près de Dundas Square à la recherche d'un nouveau resto. Juste avant que mes hommes ne se transforment en ogres nous avons trouvé un petit comptoir grec qui allait nourrir le trio affamé que nous étions devenus. Notre chambre ayant été surclassée suite à un incident impliquant de la soudure et une scie à métal en pleine nuit la veille, nous avions tout pour recréer un festin à l'hôtel. Ce souper à la bonne franquette impromptu fut finalement la meilleure façon de terminer notre première journée.






Dimanche matin, nous avons été accueilli par des amis pour un brunch dans leur magnifique appartement du centre-ville. Léonard a fait la connaissance de la petite M et je dois dire que plus les mois avancent, plus il me surprend par sa délicatesse et sa curiosité auprès des bébés. Je ne m'attends pas à une transition facile à l'arrivée de sa petite soeur, mais à le voir aller, je ne crains plus le pire. Léonard a même su charmer suffisamment nos hôtes pour repartir avec le camion en bois dont il était vraisemblablement tombé amoureux.

Le ventre rempli de bacon nous avons finalement repris la route pour la maison. Léo n'a dormi que 45 petites minutes (les 45 premières de 6h30) mais à grand coup de comptines, grimaces et craquelins nous avons réussi à nous rendre à Verdun sans essuyer une seule larme! Ça nous a presque donné le goût de refaire un autre mini-voyage bientôt. Presque.


























No comments:

Post a Comment

J'adore lire ce que vous avez à dire !