Monday, 25 February 2013

Mais tou mé fends le coeur !

Ce week-end, mes beaux-parents étaient en visite d'Ottawa. Ils m'ont demandé si ça me plairait d'aller au théâtre avec eux pendant que Dom allait rester à la maison s'occuper du poupon.
Mais quelle question! Absolument!
C'est donc de très bonne humeur qu'hier après-midi j'ai laissé un bébé endormi à la maison pour aller au théâtre du Rideau Vert voir la pièce Marius et Fanny. Et j'ai adoré! Volet un et deux de la grande trilogie marseillaise de Marcel Pagnol, la pièce est un magnifique amalgame de tragique et de comique. Cette histoire d'amour déchiré par l'appel de la mer est fabuleusement jouée par Rémi Girard et ses compagnons. Je ne suis pas une grande connaisseur de théâtre, j'y suis allée trois fois en autant d'année. Mais ce genre de pièce où l'on rit, où la gorge se serre à quelques reprises, où l'histoire est si bien racontée, est parfaite pour moi. Et bonus, c'est dans cette pièce que César, père de Marius, prononce la célèbre (pour ma mère et moi, en tous les cas) réplique à l'accent marseillais très prononcé : Mais tou mé fends le coeur! 
Quoi de plus tragique !


Interdit de prendre la production en photo - désolée !

Ricard servi à l'entracte, pour se plonger dans l'univers marseillais

No comments:

Post a Comment

J'adore lire ce que vous avez à dire !