Tuesday, 26 November 2013

En amoureux

Ça fait déjà presque un an que Léonard se couche tôt et dort bien la nuit, donc ça fait presque un an que nous avons la possibilité (lire : chance) de pouvoir se faire des soupers à deux quand nous le désirons. Une fois l'enfant au lit, nous sortons les chandelles, le vin et voilà !
Depuis mon retour au travail, avec l'ajustement de notre nouveau rythme de vie, nous avons un peu délaissé cette tradition. Certes, nous nous faisons quand même des soupers seuls à l'occasion, mais nous mangeons en vitesse pour aller nous écraser devant un film, ou mieux encore, se coucher.
Je dois dire que même pour ces soupers avalés en vitesse, il ne faut pas sous-estimer le bien-être éprouvé lorsque aucune asperge n'est ramassée au sol, aucune phrase coupée par un cri et aucune bouchée entrecoupée d'un aller-retour au réfrigérateur pour tenter de trouver qu'est-ce-qu'il-peut-bien-manger-cet-enfant-démon-qui-ne-veut-rien-manger.




La semaine dernière, Dom est arrivé à la maison avec des huîtres. Je me suis dit que ce plat était trop délicieux pour le passer à faire toutes les choses énumérées plus haut. Alors cette fois, nous nous sommes payés un vrai souper en amoureux. Nous avons pris le temps de mettre une belle table, de préparer tranquillement notre repas et de le déguster à notre rythme.

Nous sommes restés attablés des heures durant à parler de tout et de rien, à discuter comme les deux meilleurs amis que nous sommes. J'ai passé une merveilleuse soirée en compagnie de ma personne préférée et ça me laisse quelque chose à me remémorer la prochaine fois que je reçois du yogourt dans les cheveux au souper. Ce n'est pas rien !



No comments:

Post a Comment

J'adore lire ce que vous avez à dire !