Thursday, 20 March 2014

La (non) fée des biscuits

Disons les choses comme elles sont : je ne fais pas de bons biscuits. Ils ne goûtent jamais bon. Ils ont toujours une drôle de mine, bien pâles, boursoufflés, jamais affaissés. Je pourrais passer outre le fait qu'ils n'ont pas l'air appétissant s'ils étaient délicieux, mais ils sont tout aussi déplaisants pour les yeux que pour les papilles. Je dois dire que ceux-ci sont relativement photogéniques, mais ils ont tout de même le petit goût de raté que j'arrive pas à mettre mon doigt dessus.

Il n'y a rien à faire, j'ai essayé plusieurs recettes, j'obtiens toujours un résultat similaire. J'ai même demandé à une amie de refaire celle qui avait produite ma dernière douzaine ratée … les siens étaient délicieux. Allez savoir! 


 
Cette recherche incessante du biscuit parfait a débutée en avril 2011. Dom et moi étions partis à Kennebunkport en babymoon, une petite escapade d'amoureux avant l'arrivée de bébé. Le splendide B&B dans lequel nous restions, Captain Fairfield Inn, avait le plus bel avantage qu'une femme enceinte peut souhaiter : des biscuits fraîchement sortis du four, à tous les jours sur le coup de seize heures. Le bonheur. Je ne sais pas si c'était les hormones, mais les biscuits d'Alana la charmante aubergiste, restent dans mon souvenir les meilleurs que je n'ai jamais mangés et ceux que je tente en vain de reproduire.   

Je garde dans mes favoris depuis plus de deux ans cette recette-ci, elle a l'air sublime. Très complexe pour des biscuits aux brisures de chocolat, mais semble-t-il qu'elle en vaut la peine. Son secret principal, laisser reposer la pâte trente-six heures avant de la cuire. Je n'ai pas encore osé la faire… imaginez ma déception s'ils finissent en boule de pâte cuite-pas-cuite comme tous leurs prédécesseurs?

Je ne lâcherai pas prise. Un jour, mes biscuits seront magnifiques. Magnifiques. C'est une promesse que je me fais. En attendant, je me suis trouvé le goûteur de biscuit parfait, celui qui trouve que tout ce que je fais goûte le ciel! Ouf! 



















2 comments:

  1. Ton coco est vraiment rendu avec les cheveux longs ! Presque aussi long que ceux d'Ophélie. Hihi !

    ReplyDelete
    Replies
    1. J'ai un blocage, je ne peux pas les couper! Et contrairement à Ophélie, il n'est pas encore passé à l'acte lui-même ! Et puis est-ce que tu t'es reconnue en tant qu'amie aux biscuits délicieux? ;)

      Delete

J'adore lire ce que vous avez à dire !