Wednesday, 19 November 2014

Les premières peines

Récemment, je suis tombée sur cet article qui ne pouvait arriver plus à point. L'article parle des premières peines, chicanes, confrontations auxquelles nos enfants seront soumises dans le vrai monde. En résumé, l'auteure dit qu'on n'y peut rien, que cela est inutile d'essayer d'intervenir, mais ce qu'on peut faire, c'est s'assurer que la maison reste toujours un endroit réconfortant et apaisant pour nos enfants.

La semaine dernière en allant porter Léonard à la garderie, il est devenu tout excité à la vue de son ami [x]. Joie partagée jusqu'à temps qu'une nouvelle amie arrive. Léo fut alors promptement oublié et laissé seul. Il n'y a rien de plus normal et banal dans cette petite scène, simplement des enfants de deux ans être des enfants de deux ans. Sauf que Léo est revenu vers moi les yeux rempli de peine en me disant : "Maman, [x] est fâché.." Et s'en est suivi une crise monumentale à grands coups de ''mamaaaaan'' lorsque j'ai du quitter la garderie. Mon cœur a voulu se briser en mille morceaux. Voir Léonard faire une crise de larme tout en faisant le bacon par terre pour un yogourt refusé avant le souper ne m'émeut pas une seule seconde, mais son regard triste et blessé par un ami.. ouf. (Même si je sais très bien que dix minutes plus tard tout était oublié et ils qu'ils s'amusaient probablement les trois ensemble)

Il devra apprendre à gérer ces petites déceptions seul. Tout le monde ne voudra pas toujours jouer avec lui, tout le monde ne sera pas toujours gentil. Non seulement c'est normal, mais c'est correct. Puis si cette petite scène anodine de garderie me met dans tous mes états, j'ai des croûtes à manger avant l'école! Et moi, j'aurai à apprendre à ne pas m'immiscer dans ces querelles d'enfants et simplement m'assurer que peut importe ce qui se passe dans la journée, notre maison sera toujours son petit havre de paix.




No comments:

Post a Comment

J'adore lire ce que vous avez à dire !