Thursday, 9 July 2015

Seule à seule

Pour éviter de tomber complètement dans la routine, je trouve que c'est important que nous passions de temps à autre des moments spéciaux en famille, comme aller faire un pique-nique ou manger une crème glacée au bord de l'eau. Tout comme passer du temps seul à seul avec Léonard (et avec Ella lorsqu'elle sera plus grande) et aussi du temps pour se retrouver en amoureux sans les enfants. Mais celui qu'on oublie plus souvent, surtout quand on est une jeune maman, c'est le temps seule. Complètement seule. Ce n'est pas nécessairement évident la première année où bébé a besoin de boire aux quelques heures. Mais comme Ella accepte maintenant le biberon sans aucun problème et que Dom m'a donné le feu vert, hier soir je suis allée au spa. Juste moi et mon maillot.




Le ciel était bleu, la température juste assez chaude, l'humidité était tombée, bref c'était parfait. D'un squick-squick de sandales très sonore, je me suis dirigée vers les bains à remous pour savourer mes premiers instants de liberté. Bon... et maintenant je fais quoi? J'aimerais vous dire que j'ai profité de ces moments de solitude pour réfléchir sur ma vie et avoir toutes sortes de pensées profondes, mais non. J'ai simplement regardé les feuilles d'arbre s'agiter dans la brise et faute d'avoir quelqu'un avec qui parler, j'ai discrètement écouté quelques bribes de conversations. Vu la nature silencieuse des spas, je n'ai pas grand chose à rapporter de ce côté!




Toute cette farniente m'ayant ouvert l'appétit, je me suis gâtée avec un tartare de saumon et un sauvignon. Vraiment, c'était une sortie grand luxe et j'aime penser que je le méritais amplement. Ce fut donc une soirée à suivre mon petit circuit chaud-froid-détente avec comme seuls compagnons mes pensées et mon livre. Je n'ai pas pu résister d'envoyer un message à Dom quelques minutes après l'heure du coucher habituel, pour savoir comment ça s'était passé. Rassurée que tout allait bien (évidemment!) j'ai poursuivi ma relaxation jusqu'à avoir envie de rentrer à la maison une fois le soleil couché.

Ça m'a fait du bien de passer une soirée juste pour moi, de faire ce que j'avais envie de faire exactement au moment où j'en avais envie. De ne pas avoir à suivre aucun autre rythme que le mien. Mais pour cette activité précise, je crois que j'y retournerais avec quelqu'un. Ça prend quelqu'un avec qui échanger un regard amusé lorsqu'on tombe nez-à-nez avec un homme en maillot fleuri qui fait des sit-ups dans le sauna finlandais, sinon, ce n'est pas pareil.








No comments:

Post a Comment

J'adore lire ce que vous avez à dire !